Err

Karen Bounader Toffolo, Psychologue Clinicienne

Pourquoi consulter un psychologue?

      Pourquoi consulter un psychologue ?

      Il n’y avait pas si longtemps, consulter un psychologue était considéré comme tabou. On consulte« quelqu’un »,  on ne le dit pas…Image populaire du psy qui se soulignait par le fait que jadis, les psy soignaient le psychisme, ce qui ne va pas dans la tête, ce qui rends« fou ».

 

Et pourtant, le corps (soma) et le psychisme se complètent d’où l’expression « un corps sain dans un esprit sain ». Ainsi, psy et médecins travaillent ensemble dans le but d'une réelle complétude.

Aujourd’hui,« aller chez son psy » devient de plus en plus courant. Dans un monde ou la compétition règne, les enfants, tout comme les adultes sont confrontés à des difficultés qu’il s’agit de savoir gérer, ce qui n’est pas toujours simple et ce, par soucis de se retrouver dans l’impasse.

 


A ces difficultés ou changements dont les raisons sont nombreuses et diverses chez l’enfant et chez l'adulte (Deuil, séparations de parents, jalousie fraternelle, violence familiale ou scolaire, nouvelle naissance, déménagement...) la souffrance se manifeste de différentes façons.  Elle pourrait même apparaître bien des années plus tard.  
       

       
L'adulte, lui, entreprends la démarche de consulter le psychologue, en général, de son plein gré, ou de conseils d'un professionnel de la santé, ou de proches. Les demandes de consultations sont ont des motifs diverses. La plupart du temps, les adultes consultent lorsqu'ils ne sentent plus à l'aise dans leur quotidien comme à titre d'exemple, au travail, à la maison, entre proches ou amis...Le but du psychologue étant de concilier neutralité et non-jugement envers la personne en face mais il est également doté d' une écoute bienveillante. C'est pour ces raisons que la confiance est importante, la relation avec son psychologue se construit par la confiance, le cadre ainsi que la demande.




Chez l'enfant et l'adolescent, la relation se construit différemment dans le sens ou ils sont emmenés par l'adulte. Cela peut parfois prendre du temps.
Votre enfant/adolescent souligne un changement de comportement à la maison ou à l’école, un trouble de sommeil, ou trouble d'alimentation, une asthénie, un manque de concentration et d’attention, ou un trouble organique qui, selon le médecin, est psychique. Il est provocateur, il a l'air triste ou bien très agité, il est fatigué, manque de confiance en soi...Il manifeste d'un mal être, se sent mal dans sa peau et ceci perturbe sa vie familiale et/ou sociale et scolaire.  L’école vous  demande un test psychométrique...De nombreuses raisons à venir consulter et de demander l'aide d'un professionnel de santé, le psychologue. 





Chacun gère son angoisse de manière différente. Chaque personne est unique.

Le rôle du psychologue est, dépendamment de l’approche proposée, d'offrir au patient un lieu d'écoute, neutre et objectif, afin de pointer les causes d’un symptôme apparent. Le psychologue de l'enfant a également pour but de comprendre le développement relationnel et affectif de votre enfant, afin de lui donner les ressources nécessaires pour dépasser cette difficulté éprouvée. Le professionnel va alors recourir  aux dessins, jeux projectifs ou tests psychologiques permettant d'évaluer les capacités intellectuelles et cognitives ou les différents aspects de la personnalité. Sachant que seuls les psychologues sont autorisés à utiliser et analyser ces tests. Chez l'adulte, le suivi se passe par la parole.

De par son expérience et par une formation robuste, le psychologue prends en charge la personne dans son unicité.

Il donne un nom à la souffrance et, ainsi, par le biais de techniques et outils thérapeutiques, discute avec le patient, de solutions dans le but de gérer cette souffrance.